E-commerce Outils de startup

Les bases pour programmer, geeker… bref, coder comme un pro

Geler, c'est simple
Jérôme Devouge
Écrit par Jérôme Devouge

Prenez un café et relaxez-vous, tout ira bien. Le monde obscure des lignes de codes, des ordinateurs, des appli, de la programmation ou des sites internet n’a pas grand chose de magique et nous allons rapidement voir comment s’y plonger avec les bons outils.

 

Un éditeur de texte

Vous avez tout d’abord besoin d’un éditeur de texte. Word ? Pages ? OneNote ? Laissez-les tomber. Un bon geek privilégie les logiciels légers, capables de gérer les différents encodages et de mettre en forme la syntaxe de votre langage de programmation. En clair, un bon éditeur de texte va faciliter la lisibilité et l’écriture de votre code faire en sorte qu’il soit correctement enregistré.

Côté mac, je recommande Sublime Text ou Text Wrangler. Sur Windows, Notepad++ est un excellent choix.

L'éditeur de texte, l'outil indispensable pour lire, écrire et enregistrer son code

L’éditeur de texte, l’outil indispensable pour lire, écrire et enregistrer son code

 

Un logiciel de transfert ftp

Vous avez tapé votre code ? La 2e étape consiste à l’envoyer sur votre serveur, la plupart du temps en utilisant un logiciel de transfert de fichier pour transférer des fichiers depuis et vers votre serveur et/ou votre ordinateur (et ça tombe bien, FTP signifie justement File Transfer Protocole). Ces logiciels vont donc ouvrir une connexion entre votre ordinateur et votre serveur, facilitant l’envoi de fichiers avec une interface graphique. L’alternative, c’est de taper des lignes de code, mais ce n’est pas très glamour…

  • Les avantages : c’est très simple, c’est sécurisé, c’est visuel.
  • Les inconvénients : c’est parfois un peu long (le débit n’est pas génial) et c’est moins sécurisé qu’une connexion ssh.

Nous vous conseillons Cyberduck sur Mac et FileZilla sur PC. Cyberduck a l’avantage non négligeable de mettre une icône de canard de bain jaune dans vos applications !

 

Un serveur local

Bon, c’est là que l’on commence à faire peur… Votre site internet est hébergé sur un serveur. Un serveur, c’est comme votre ordinateur mais en moins pratique. C’est à dire que c’est un ordinateur avec un disque dur, de la mémoire, un processeur mais pas de souris, pas d’écran, pas de port USB… Un serveur web, c’est un type de serveurs particuliers, configuré pour afficher des pages web et gérer des bases de données. Votre serveur web, c’est un ordinateur connecté à internet surlequel se situe les fichiers de votre site et sa base de données. Mais voilà, votre serveur web est accessible et en ligne (on dit qu’il est en production) et il est déconseillé de faire des modifications de son code sans l’avoir testé au préalable.

Le serveur local vient répondre à cette problématique : pour ne pas mettre en danger son site et éviter de toujours envoyer vos fichiers en ligne avant de tester vos modifications, vous pouvez créer un serveur sur votre ordinateur.

Les références sont WAMP (Windows) et MAMP (Mac), tous les deux gratuits.

 

Une souris et un deuxième écran

La souris, c’est pour aller plus vite. Le deuxième écran, c’est pour voir en même temps les pages que vous modifiez, son code et votre logiciel de transfert ftp. Ca évite de se prendre la tête et de perdre un temps fou à naviguer entre vos fenêtres.

 

Maintenant que vous êtes équipé, vous allez pouvoir commencer la pratique !

À propos de l'auteur

Jérôme Devouge

Jérôme Devouge

Co-fondateur de Prêt à Pousser, Jérôme s'occupe du webmarketing et se concentre sur l'acquisition, la conversion et la fidélisation sur pretapousser.fr.
Il est aussi en charge des opérations et spécialiste de la culture de champignons.

Recevez nos astuces de croissance pour les startups

x