Non classé

On a lu… Good To Great de Jim Collins

good-to-great-jim-collins
Jérôme Devouge
Écrit par Jérôme Devouge

La question posée par le livre

Pourquoi et comment certaines entreprises performantes se transforment en entreprises excellentes ?

 

Résumé

Jim Collins (universitaire américain) et son équipe ont identifié plusieurs paramètres clés chez une entreprise excellente :

  • Elle est dirigée par un leader humble modeste, pragmatique, qui a une culture du résultats poussée à l’extrême : un dirigeant éloigné du leader charismatique à la Steve Jobs et à la Richard Brandson.
  • Ce leader s’applique à recruter les bonnes personnes puis à décider de la stratégie. Ces bonnes personnes trouvent les bonnes solutions et sont naturellement alignées avec la société et ses objectifs
  • Les éléments extérieurs sont analysés avec rigueur et honnêteté puis la vision et la stratégie de la société sont fixées.
  • Une entreprise excellente applique le principe du hérisson : elles font ce en quoi elles peuvent être la meilleure au monde, ce dont elles sont passionnées et ce qui est économiquement performant.
  • Elle applique une culture de la discipline résumé par : il faut exécuter.
  • Elle garde son cap et continue à progresser méthodiquement

 

L’avis de Prêt à Pousser

Centré sur des sociétés établies, le cœur du livre est transposable aux startups mais déroutera les entrepreneurs à la recherche de raccourcis et de recettes secrètes : travailler avec les bonnes personnes, avec rigueur et patience. Le principe du hérisson et la culture de la discipline sont les deux points forts du livre.

 

A lire…

Si on n’est pas pressé, à la maison

 

Un leader

Les entreprises excellentes ont en commun un leader d’un style particulier : humble, modeste, tâcheron, ambitieux pour son organisation, mettant en avant son équipe et résolu à faire ce qu’il faut pour atteindre les objectifs fixés.

Nous sommes loin du cliché de l’entrepreneur égocentrique !

 

L’équipe avant tout. Le reste après.

Les membres de l’équipe ne sont pas la plus grande richesse de votre start-up : les bons membres de l’équipe le sont. Les sociétés excellentes commencent par faire monter les bonnes personnes dans le train et à faire descendre les autres. Cette rigueur a permis aux entreprises excellentes d’avoir recours aux plans de licenciement 3 fois moins que leur concurrent en moyenne. Le livre plaide donc pour une rigueur dans les décisions liées aux personnes :

  • Dans le doute, n’engagez pas et cherchez quelqu’un d’autres
  • Lorsque vous devez changer une personne, faites-le et vite
  • Utilisez les meilleurs membres de l’équipe sur vos meilleures opportunités et non sur vos plus grands problèmes.

Ainsi constitué, l’équipe débat vigoureusement sur les actions à menées mais, quels que soient les points de vue, reste unie derrière les décisions qui sont prises.

Mais au final, comment reconnaître une bonne d’une mauvaise personne ? Pas de recette miracle ici mais il s’agit de reconnaître des traits de personnalité plutôt que des compétences ou des connaissances.

 

Se confronter à la réalité et toujours rester confiant

Surtout, ne vous leurrez pas sur votre situation réelle, sur la concurrence, vos forces, vos problèmes : tout doit commencer par une analyse honnête de la réalité. Pour y arriver, vous devez faire en sorte d’écouter vos équipes. Jim Collins liste quatre éléments importants :

  • Poser des questions au lieu de proposer des réponses
  • Dialoguer et débattre avec vos équipes
  • Autopsier vos échecs, sans reporter la faute
  • Mettre en place un système d’alerte permettant de signaler les informations critiques

Ce faisant, les entreprises excellentes sont en mesure de répondre plus rapidement aux changements et gardent toujours à l’esprit que, dans les moments difficiles, elles y arriveront.

 

Le principe du hérisson et la simplicité

Vous avez les bonnes personnes ? Vous avez compris la réalité de votre situation ? Vous devez maintenant mettre en place le principe du hérisson : une stratégie simple et claire à la croisée de trois cercles :

  • Ce dont vous êtes passionnés
  • Ce que vous pouvez faire de mieux au monde
  • Ce qui fait sens économiquement parlant.

Pourquoi le hérisson ? Car lorsqu’il en en danger, il se met en boule et attend. C’est simple, efficace et bien joué et cette stratégie est gagnante à tous les coups.

Attention toutefois : le principe du hérisson découle de la compréhension de votre situation et non de votre volonté ou vote but. Vous pouvez vouloir révolutionner un secteur sans pouvoir le faire pour autant. La stratégie est donc fixée après avoir appris

Côté reporting, Collins recommande de se focaliser sur un indicateur : celui qui fait le plus sens pour votre modèle économique (profit par magasin, achat par semaine…)

 

Une culture de la discipline

La culture de la discipline s’entend ici comme une auto-discipline (de chaque membre de l’équipe à soi-même) pour agir au sein des trois cercles. D’un côté, il faut des gens qui adhèrent au système. De l’autre côté, ces personnes sont très libres et responsabilisées. Cette culture induit d’analyser et de réfléchir avec rigueur, puis d’agir avec discipline.

De l’extérieur, cela semble chiant et ennuyeux mais, de l’intérieur, c’est le pied : les entreprises excellentes regroupent des personnes qui partagent l’envie de participer à l’avancée de organisation de façon concrète ainsi que la même culture de la discipline.

 

 

Poussez la roue

Avec les bonnes personnes, la bonne stratégie et la bonne culture, ne reste plus qu’à agir consciencieusement. N’agissez pas en fonction de la concurrence mais en fonction de votre standard absolu d’excellence.

Le succès prend toujours du temps mais n’est atteint qu’en restant concentré sur l’objectifs.

 

En résumé…

Good To Great

Source : http://arlingtonplc.pbworks.com/w/page/28134893/Good%20to%20Great

  • Comment motiver votre équipe ? Avec les bonnes personnes, pas besoin : elles sont motivées par les mêmes choses que vous.
  • Faire des todo-lists ? Oui, si elles sont courtes. Mais surtout faites des stop-doing lists !
  • Concentrer vous sur votre stratégie et allouez-y toutes vos ressources.

À propos de l'auteur

Jérôme Devouge

Jérôme Devouge

Co-fondateur de Prêt à Pousser, Jérôme s'occupe du webmarketing et se concentre sur l'acquisition, la conversion et la fidélisation sur pretapousser.fr.
Il est aussi en charge des opérations et spécialiste de la culture de champignons.

Recevez nos astuces de croissance pour les startups

x