Kickstarter

L’intérêt de mobiliser sa communauté Kickstarter pour le développement produit

Notre questionnaire pour Kickstarter
Maela Le Breuil
Écrit par Maela Le Breuil

Vous avez fait une campagne de crowdfunding mais ça ne s’arrête pas là… sachez en tirer parti !

Après notre campagne Kickstarter de mai et juin 2015, l’heure était à la fête : 1800 personnes conquises par LILO et prêtes à nous soutenir ! Avec notre prototype en main, nous étions donc en quête de fournisseurs et partenaires pour produire LILO.

Après plusieurs démarchages, l’étude des lois et normes concernant notre produit, nous avons dû modifier LILO, en particulier ses matériaux. Nous avons donc travaillé sur les nouvelles pièces jusqu’à obtenir un rendu qui nous satisfaisait et que nous pouvions produire pour un lancement à Noël 2015.

Du fait de basculer sur des flotteurs en plastique, nous avions un choix de coloris infini. Après une réflexion sur le design que nous souhaitions pour LILO, nous avons choisi de demander à notre communauté Kickstarter leur choix parmi les 3 couleurs que nous avions retenues.

Images 3D des flotteurs

Quel intérêt y a-t-il à interroger sa communauté Kickstarter ?

Nous aurions pu nous passer de cette enquête et faire un choix purement arbitraire au sein de l’équipe. Voici donc pourquoi nous avons préféré demander l’avis des contributeurs :

  • Ce sont les premiers acheteurs de votre produit
  • Ce sont des afficionados, qui ont misé sur vous et croient en votre projet
  • Ils sont très impliqués quant à son développement
  • Ils sont prêts à vous donner un coup de main pour mettre au point votre produit
  • Ils savent que le produit va changer et veulent être courant voire prendre part aux changements

C’est pourquoi en les interrogeant, vous avez d’une part une réponse impliquée et « vraie », les données sont donc exploitables ; et d’autre part vous ne perdez pas votre temps car vous avez un fort taux de réponse.

Pour attirer l’attention de notre communauté Kickstarter, nous avons envoyé notre questionnaire par mail. Il ne se retrouvait donc pas mêlé dans les actualités de la plateforme. Par ailleurs, dans l’intitulé du mail, nous avions axé sur leur implication en leur demandant leur aide. Nous avons alors eu un excellent taux d’ouverture (un mail français et un anglais) : 76,17% et un très bon taux de click et donc de participation à notre questionnaire : 42,29%.

Ainsi, nous avons eu des réponses fiables, de personnes impliquées et déjà acheteuses : les points importants pour utiliser les résultats d’un questionnaire !

Par ailleurs, la base est qualifiée. Certes, elle ne représente pas totalement votre future clientèle, mais elle a le mérite d’être qualifiée, gratuite et déjà cliente de votre produit pas encore sur le marché ! Ce qui ne serait pas le cas si vous faisiez un test consommateur sur une base achetée.

Bref, vous pouvez faire un choix de design avec un retour de vos premiers consommateurs, tout en impliquant encore plus votre communauté dans la vie de votre produit. Ils sont donc encore plus enthousiastes, vont continuer de parler de vous et de votre produit ; ce qui est une denrée précieuse pour une start-up qui lance un nouveau produit !

Bien entendu, vous avez le dernier mot quant au design final car vous avez plus d’éléments en main que vos contributeurs : votre vision produit, les contraintes techniques et financières, des prototypes / tests couleurs, etc. Notre questionnaire présentait des images de synthèse et non des photos. Les couleurs et le rendu matière n’étaient pas parfaits. Vous avez donc à arbitrer entre les choix de vos contributeurs et vos choix de design. C’est pourquoi si vous le pouvez, réalisez une enquête avec des photos et non des vues de synthèse pour approcher au mieux le rendu final.

Attention cependant à ne pas noyer votre communauté avec des enquêtes sur des choix de coloris, de matières, des retours sur votre produit etc. Vous perdrez en crédibilité – « Ils ne sont pas sûrs de leur produit », « Ils ne savent pas où ils vont », … – et vous risquez également de trop les spammer et donc de perdre leur intérêt pour vos enquêtes 😉

Si vous avez aussi interrogé votre communauté Kickstarter au sujet d’un choix de développement produit, partagez votre expérience en commentaire !

À propos de l'auteur

Maela Le Breuil

Maela Le Breuil

Chargée du développement produit sur la gamme plante de Prêt à Pousser, je babysit nos belles pousses et teste les meilleures conditions pour leur croissance.

Recevez nos astuces de croissance pour les startups

x