Conversion

Trois outils pour connaître le temps de chargement de votre site

Controller le temps de chargement gratuitement
Jérôme Devouge
Écrit par Jérôme Devouge

Amazon a depuis longtemps calculé que 100 ms (0,1 seconde) de temps de chargement supplémentaire les privait de 1% de chiffre d’affaires, ou 1.6 Milliards en 2012 (source). Votre site connait le même problème et vous devez optimiser sa vitesse de chargement au risque d’avoir un taux de rebond élevé et un taux de conversion faible.

Mettez-vous à la place d’une personne qui accède à votre site hors d’une grande ville, sans connexion fibre ou 4G et vous comprendrez immédiatement l’intérêt de réduire votre temps d’affichage. Et pour le réduire, il faut le contrôler : nous vous proposons les 4 outils que nous utilisons pour évaluer l’impact de nos optimisations et connaitre gratuitement le temps de chargement d’une page.

 

Gtmetrix

Un outil clair qui vous donne vos score PageSpeed et Yslow (des notes de vitesse) et vous indique les pistes d’amélioration. On ne peut pas choisir le lieux du test et c’est dommage, car être tester depuis le Canada (ce qui est possible), ce n’est pas l’idéal…

 

Pingdom

Un très bon testeur (à utiliser en sélectionnant Amsterdam comme serveur de test) pour afficher le temps de chargement de toutes vos ressources (waterfall). L’onglet « Page Analysis » est très utile pour avoir une vue d’ensemble. L’outil a aussi un historique intéressant.

 

Webpage Test

Le plus austère mais aussi le plus complet et le plus personnalisable puisque vous pouvez configurer le pays et le navigateur du serveur de test. Un must-have pour affiner les deux outils précédent.

 

 

Et en bonus… Google Pagespeed qui a le mérite d’avoir un outil dédié au mobile !

 

À propos de l'auteur

Jérôme Devouge

Jérôme Devouge

Co-fondateur de Prêt à Pousser, Jérôme s'occupe du webmarketing et se concentre sur l'acquisition, la conversion et la fidélisation sur pretapousser.fr.
Il est aussi en charge des opérations et spécialiste de la culture de champignons.

Recevez nos astuces de croissance pour les startups

x